notre action continue malgré les difficultés sur place

06/01/2022

Le 20 décembre, nous avons réussi à  faire parvenir à  nos contacts 30 lakhs, soit environ 2000 euros. Tout cet argent a été dépensé pour des IDPs (Internally Displaced Persons - ou personnes déplacées à l'intérieur du pays) de la région de Hpruso qui vivent dans des conditions extrêmement précaires. Cette somme nous a permis d'acheter 50 sacs de riz, des médicaments ainsi que du gasoil pour alimenter des générateurs qui permettent à des hôpitaux de campagnes  de fortune de fonctionner quelques heures par jour.

Malheureusement, même la Croix Rouge Internationale (ICRC) est incapable d'évaluer la situation sur le terrain malgré une présence sans discontinuité en Birmanie depuis de nombreuses années. Pourtant triple lauréate du prix Nobel et en plutôt bons termes avec la junte au pouvoir, l'organisation humanitaire basée à Genève n'est pas en capacité de venir en aide aux personnes touchées par la violence armée dans le Kayah. Nous leur avons donc proposé notre aide pour les mettre en relation avec nos contacts sur place.

Cette constatation  nous a fait réaliser combien la présence de Cadrasie dans la région est primordiale.