la quotidien du pensionnat

29/11/2022

Pendant leur temps libre, nos élèves aident dans une rizière près du marché de Sibu. Un villageois est propriétaire de la parcelle, mais le riz nous appartient. Le "riz chinois" est une variété de riz qui pousse à flanc de colline, et non dans des parcelles inondées disposées en terrasse comme c'est habituellement le cas dans la région. Ce riz pousse uniquement pendant la mousson, grâce aux pluies abondantes qui arrosent la région. Avant la récolte qui approche, les élèves débarrassent la rizière des mauvaises herbes qui l'envahissent et poussent parmi les gerbes de riz. Malheureusement, ce terrain ne pourra plus être utilisé l'année prochaine et nous ne pourrons donc plus y cultiver du riz.

regardez comment le riz qu'ils ont planté continue à pousser tranquillement et permettra à tous nos pensionnaires de se nourrir cet hiver!!!


cette rizière a été récoltée début novembre
cette rizière a été récoltée début novembre

C'est la récolte!!!

Le battage du riz, opération qui consiste à séparer les grains de la paille, est pratiquée à la main par nos élèves. Daw Mu Son, notre intendante, a également participé à la récolte. Ce qui nous a permis de remplir 26 sacs exactement.


Jérôme a également décidé de créer un jardin potager, pour nous permettre d'améliorer l'alimentation de nos résidents. Concombres et citrouilles seront désormais au menu ...

En prévision de la mousson, nous avons recouvert tout le rez-de-chaussée du pensionnat de parois en bambou afin de protéger cette vaste pièce des intempéries telles que le vent ou la pluie.

 L'alimentation en eau n'est pas toujours très fiable car beaucoup de villageois captent l'eau plus bas dans la vallée. La pression n'étant pas assez forte, l'eau ne parvient pas à remonter jusque dans notre terrain. Nous avons donc construit un grand réservoir d'eau en briques d'une capacité de 15000 litres. Il est situé sur la droite du pensionnat en entrant, et actuellement rempli d'eau.

Nous en avons construit deux autres plus petits. L'un dans le bas du terrain, d'une capacité de 4500 litres et un autre d'une capacité de 3000 litres près des douches des garçons. Grâce à un système ingénieux de gouttières et de tuyaux  mis au point par Jérôme, nous avons pu récolter les pluies récentes tombées sur le toit. Tous les réservoirs sont pleins, même celui de 15000 litres! Grâce à l'aide apportée par les parents d'élèves, nous avons économisé la main d'œuvre, les frais d'ingénieur ainsi que le coût des briques qui nous ont été offertes par un parent. Ces réservoirs nous ont coûté 4.5 lakhs (150 euros) au final alors qu'il aurait dû nous en coûter 25 (plus de 800 euros)!



Grâce à notre générateur, les élèves de Kayan Alindan profitent de deux heures d'électricité quotidienne.


 et que leurs pères fabriquent des lits (Video),