bateau dispensaire dans le delta du Mékong

01/05/2004


En 2001, dans le delta du Mékong, lors des inondations, on recense 400 morts  dont 60 % d'enfants. Outre les blessures et pathologies plus graves directement liées aux pluies, les organisations humanitaires sur place ont observé un manque de prévention, d'hygiène et d'éducation en matière de santé. 

Les provinces du delta du Mékong sont caractérisées par une grande pauvreté. La population, de cultivateurs pour la majorité, est totalement démunie en matière de santé. Le taux de mortalité infantile atteint alors encore 150 pour 1000. Pour comparaison, ce taux de mortalité est comparable à celui de la France en 1900. Dans notre pays, il  est actuellement de 3,5 pour 1000.

La population du delta du Mékong souffre de crues répétées chaque année et de l'absence de structures sanitaires adéquates. Chaque année près de 800 000 habitations sont inondées pour ce territoire peuplé de 17 millions d'habitants dont 80% vivent dans des zones reculées. Cette région du pays ne compte que 1 médecin pour 10 000 habitants, et très peu d'infrastructures de santé.

Ce qui   frappe  d'emblée les observateurs de Cadrasie est l'isolement de ces populations. Un isolement soudain, mais très souvent durable, entrainant une incapacité à assurer les soins de base requis puisque les (rares) routes sont alors coupées. Le seul moyen pour trouver de l'aide est de s'en remettre à la solidarité villageoise malheureusement non qualifiée à soigner. La pertinence du projet développé par Cadrasie se trouvait alors dans un accès à la santé dans cette période de chaos. Celui-ci, se situant clairement dans l'échelle des « micro-projets », ne pouvait trouver une quelconque efficacité que dans une parfaite coordination avec les autorités locales.

Notre zone d'intervention se situe dans la région de Can Tho. Les lieux d'interventions sont définis en concertation avec les services de santé locaux et notre partenaire : l'Association Médicale Privée de Can Tho (AMPC). Les soins médicaux sont assurés par les membres de l'Association Médicale Privée de la ville de Can Tho, qui sont tous bénévoles (médecins, infirmières, secrétaires, pharmaciens, logisticiens). 

Outre les déplacements nécessaires à la mise en route du projet, l'association, dont certains membres habitent au Vietnam, se rend régulièrement sur place pour évaluer le projet et pérenniser notre partenariat avec l'AMPC.



Les objectifs et finalités du projet ont été définis comme ceci:

- Soins légers au cours de l'année.

- Soins d'urgence lors des inondations, traitements, vaccinations.

- Analyse continue de la situation sanitaire locale.

- Attirer l'attention des pouvoirs publics vietnamiens pour améliorer la situation sanitaire locale.

- Recherche de solutions pouvant assurer la pérennité financière de ce projet.


LE DISPENSAIRE

Il s'agissait d'une unité de soin mobile et mobilisable, proche de la population. Cette petite structure qui était fonctionnelle pour une population d'environ 1 000 habitants/an dans un rayon de 10 Km. Vu la topographie des lieux, nous avions opté pour une barge accessible en bateau personnel qui évitait l'isolement en permettant à la fois d'être proche des habitants et des unités sanitaires spécifiques locales..

Cette structure pouvait apporter des soins généraux aux patients, mais également  permettait d'apporter tout les éléments qui composent la santé, en particulier l'éducation à la santé. 

Depuis 2005, 9 missions et plus de 6000 personnes ont été soignées dans le delta du Mékong, principalement des personnes âgées et des enfants.



Malheureusement ce projet a dû être abandonné malgré un financement acquis en France. En effet, la fiabilité des acteurs locaux a fini par faire défaut et les garanties d'une bonne utilisation des fonds alloués au projet n'étaient plus assurées. Néanmoins, cette expérience a permis à Cadrasie de "grandir" et de corriger les erreurs qui avaient pu être commises lors du choix des partenaires locaux ou lors de la mise en oeuvre de notre action. Les succès de nos futurs projets se sont nourris de cette première expérience.


"L'échec est la mère du succès"  proverbe chinois.